ESZ : De la patience

 Les dirigeants du club prennent le temps qu’il faut pour dénicher l’oiseau rare
Mardi dernier, l’ESZ a repris le chemin du stade pour préparer son prochain match qui l’opposera à l’ESS, à Zarzis. La séance d’entraînement a été conduite, comme prévu, par Noureddine Bourguiba, directeur technique du club et l’adjoint Faiçal Louraiedh, devant quelques supporters déchaînés qui  ont fustigé joueurs et responsables après les derniers résultats médiocres. En fin de compte, le bon sens a pris le dessus et un ultimatum a été lancé aux joueurs pour qu’ils se réveillent de leur torpeur et rattrapent le temps perdu.
Concernant l’entraîneur, d’après  Ali  Oueriemmi, président du club, «il ne faudrait pas bousculer le destin. Une longue trêve pointe déjà à l’horizon. Laissons le directeur technique travailler à l’aise et on est en train de voir ici et là, parce que les bons  entraîneurs ne courent pas la rue à ce moment. Par conséquent, il faut de la patience pour dénicher l’oiseau rare».

Mnafeg ne sera pas prêt prochainement

Aymen Mnafeg a subi avec succès une intervention chirurgicale. Il a commencé à faire du vélo et il se prépare pour la période de rééducation, mais il ne sera pas encore prêt dans les prochaines  semaines, d’après le médecin de l’équipe.

Les plus menacés

La grogne des supporters  espérantistes ne vise pas tout le monde à l’ESZ. Elle a ciblé principalement l’entraîneur des gardiens, le portier Naouali et deux autres joueurs de champ.

Auteur : Dhaou MAATOUG

 
This site is protected by WP-CopyRightPro