الرئيسية / ESZ : Besoin de points

ESZ : Besoin de points

Besoin de points

 Seule la victoire importera.
«Nous avons bien joué à Bizerte, mais le résultat final n’était pas en notre faveur», nous dit Bacem Boudafra. Avant d’ajouter : «Nous nous sommes créé une occasion dès la première minute puis une seconde encore plus nette qui aurait pu constituer le tournant de la partie. Dommage. Espérons que ce samedi, on ne ratera pas le coche».
Il n’a pas tort parce qu’effectivement, à Bizerte, l’ESZ a développé un beau jeu et elle n’a pas à rougir de la défaite face au leader.
De retour à Zarzis, les joueurs ont repris le chemin du stade pour préparer le match de ce week-end qui paraît d’une importance capitale pour les deux clubs. «Nous devons absolument l’emporter si nous voulons grimper au classement et prouver, par la même occasion, que l’équipe est sur la bonne voie», nous dit Faïçal Louraiedh, assistant de Ghraïri.
Avec deux victoires seulement à son actif depuis le début de la saison et à quatre journées de la fin de la phase de l’aller, l’ESZ a eu du mal à refaire surface et se retrouve empêtrée dans les profondeurs du classement, avec seulement cinq petits points d’avance sur le premier relégable. Elle n’a plus de temps à perdre, à présent. A commencer par ce samedi.
Cette semaine, le staff technique n’a rien laissé au hasard. Les exercices physiques et tactiques étaient nombreux et diversifiés. A l’exception de M’nafeg qui devra observer un repos forcé de plus d’un mois, les autres étaient tous présents. Sérieux et appliqués. Même Houcine Idrissi, qui s’est plaint de douleurs, mardi dernier, a réintégré le groupe et il a de fortes chances d’être prêt le jour du match. Seulement, le dernier mot revient évidemment à Ghraïri. Pour sa part, Maher Ameur, qui n’a pas encore retrouvé le chemin des filets dans les deux matches précédents, a récupéré la plénitude de ses moyens. «Ça ne va pas tarder. Je suis optimiste et je sens le but chauffer», nous glisse-t-il, après la séance de mercredi.
Il est vrai que les joueurs n’ont pas encore perçu la prime promise suite à la victoire enregistrée sur EGSG. Mais le moral paraît au beau fixe. Ils savent qu’ils auront affaire à un match piège, une rencontre à six points et ils sont décidés à ne pas laisser passer l’opportunité.

Optimiser l’attaque

Comme face à EGSG, Ghazi Ghraïri devra aligner une formation à vocation offensive contre l’ESBK, ce samedi. Il n’a pas d’autre choix parce que la victoire ne devrait pas lui échapper. Dans les buts, on retrouvera Naouali. Le même duo composé de Ben Slimène et Bouslimi jouera à l’axe. Kofi et Slama animeront la zone médiane. Ils évolueront un peu en retrait par rapport à Dargaâ et Charfeddine Bel Haj qui seront portés sur les ailes et soutenus par les deux latéraux, Ghdhéoui et Ksaïri. Le poste de deuxième attaquant qui jouera à côté de Maher Ameur est toujours en ballottage entre Idrissi et Abbès. Bacem Boudafra, Oueriemmi et Haj Saïd pourraient également faire leur apparition en cours de jeu.

Auteur : Dhaou MAATOUG

Ajouté le : 24-03-2012
la presse tunis