الرئيسية / أخبار رياضية / ESZ : Lentement et sûrement

ESZ : Lentement et sûrement

Lentement et sûrement

 Sans fournir une grande prestation, l’ESZ a obtenu l’essentiel, samedi dernier, contre une équipe qui ne méritait pas la défaite. Dix points au total à présent et un classement assez sécurisant qui  réconcilie l’équipe avec les supporters et redonne confiance aux joueurs qui aborderont ainsi leur rencontre face au leader avec un bon moral.
Les séances d’entraînement de la semaine se sont déroulées dans de bonnes conditions. La fin des intempéries et l’état de la pelouse ont facilité la tâche de l’ensemble qui a bien travaillé. Deux séances sont déjà prévues au Nord dans la mesure où l’équipe partira mercredi , vers la capitale avant de regagner Bizerte.
Averti  pour avoir essuyé deux revers contre deux grands clubs, à l’extérieur, EST-ESZ 5/0 et CSS-ESZ 5/1, il est certain que Ghrairi optera cette fois-ci pour une stratégie plus prudente. Il renforcera l’entrejeu pour former un premier écran, fermera les espaces sur les côtés et jouera les contres. Ce serait moins  risqué et beaucoup plus logique parce que le match  s’annonce très difficile.
Ceci  n’empêche que les amis de Mnafeg pourraient aussi rééditer la sortie réussie face au CA . A huis clos, ils évoluent sans pression et un score en leur faveur n’est pas à exclure. C’est que chaque rencontre a ses propres particularités et le travail sérieux accompli jusqu’à présent par Ghraïri a commencé à donner ses fruits. Après un nul et une victoire, on peut dire que l’ESZ est sur une courbe ascendante. Pourvu qu’elle continue. «Il n’y a pas de raison de ne pas poursuivre sur la même lancée. Nous avons bien travaillé durant la semaine  et puis, un match sans public, ici ou ailleurs, c’est à peu près les mêmes chances», nous dit Ksaïri.
Pour aujourd’hui,  il est fort probable que l’entraîneur conduise la formation ayant battu  EGSG. Les éléments alignés la dernière fois   avaient bien joué, avec une mention spéciale pour Ghdhéoui , Slama et le gardien Naouali . Il serait bon de ne pas chambarder un groupe homogène, même si le capitaine Mnafeg, qui est parti  à Sousse au cours de la semaine pour subir une IRM, ne sera pas opérationnel, Dargaâ pourrait le remplacer. En revanche, avec le retour de Maher Ameur qui a disputé dix minutes seulement samedi dernier, Ghraïri aura sûrement moins de souci pour le comportement offensif, en attendant la récupération de Houcine Idrissi prévue déjà pour la prochaine fois  contre Béni Khalled. Le fer de lance de l’équipe pourrait être incorporé d’emblée  à Bizerte.
Formation probable: 
Naouali, Ghdhéoui,  Bouslimi,  Kofi, Ben Slimène,  Ksairi,  Slama, Dargaâ (ou Khouildi),  Haj Saïd,  M.Ameur,  Sylla.

Auteur : Dhaou MAATOUG

la presse tunis

Samedi 17 Mars 2012