ESZ-USM : 3-2 Victoire méritée

Premier succès des locaux, alors que l’USM en est à sa 3e défaite
Complexe sportif de Zarzis, pelouse en assez bon état, temps nuageux et venteux, arbitrage de M. Meddeb assisté par K. Hamami et K. Sifi, score à la mi-temps (2-1).

ESZ : Naouali, Jebnoun, Kofi, Bouslimi, Ksaïri, B. Khedher, Haj Saïd, Essid  (Boudafra 70’), Idrissi (Bhar 89’), Belhaj (Fakraoui 67’), Maher Ameur.

USM : Zhani, Ladab, (Sghaïer 65’), Makhlouf, Ayadi, Derbali, Teka, Bnouni, Hanachi, Gani, Sari, Ogbona.

Buts
7’ : L’ESZ obtient un coup franc, Haj Saïd le botte à la perfection et c’est le but pour les locaux.
13’:  Kofi agresse un attaquant monastirien dans la zone de réparation, M. Meddeb siffle le penalty, Ogbona se charge du reste et c’est l’égalisation.
26’ : Agression de Idrissi, cette fois, et l’arbitre près de l’action n’hésite pas à accorder le penalty. M. Ameur l’exécute et redonne l’avantage aux siens.
68’ : Un cafouillage devant Zhani et un joueur monastirien a voulu passer la balle à son gardien. Maher Ameur ne lâche pas, et par son opportunisme permet d’alourdir la note.
86’ : Lors de l’exécution d’un corner au profit des visiteurs, un des leurs a été agressé, c’est penalty et M. Hannachi réduit le score.
Expulsions
Gani (USM) : Un premier carton jaune à la 23’ puis un second à la 44’ et c’est l’expulsion (coup dur pour l’USM).
Fakraoui (ESZ, 68’) : Sitôt incorporé, il se fait expulser par Meddeb. Il n’a pas joué une seule minute.

Avertissement

Idrissi (ESZ) à la 88’

Occasions
10’ : l’USM a failli égaliser mais Naouali était bien placé pour sauver sa cage d’un but certain.
40’ : Idrissi adresse un tir très puissant qui frôle la transversale de Zhani.
55’ : Ogbona s’infiltre au milieu de la défense zarzissienne et se présente face à Naouali, mais ce dernier sauve avec brio.
61’ : une-deux Hannachi-Sani permet à ce dernier de se mettre en bonne position mais il rate de  peu la concrétisation.
76’ : l’ESZ effectue une contre-attaque et Essid qui hérite de la balle voit son tir percuter le montant de Zhani.
89’ : dès son entrée Boudafra sème la panique dans la défense usémiste. Il se présente seul face à Zhani mais rate l’aubaine.

Meilleur joueur
Idrissi était incontestablement le joueur le plus en vue parmi les 22 acteurs. Durant toute la partie, il était au four et au moulin. Il n’a pas lésiné sur l’effort et a été à l’origine des 3 buts de son équipe.

Prestation de l’arbitre
Med Meddeb s’est montré clément au début du match. Au  fil des minutes, il a brillé par quelques flottements et certaines appréciations aproximatives qui ont été contestées par les joueurs des 2 camps. Il a même été empêché de quitter le terrain par les visiteurs, à la fin de la 1ère mi-temps. (Note 04/10).

Curiosités du match :  3 penalties et 2 expulsions
L’enjeu de la partie est déterminant pour les 2 équipes qui sont mal classées. La détermination des uns et des autres était manifeste dès l’entame du match. Ce qui a compliqué la mission de l’arbitre. En effet, M.  Meddeb n’a pas hésité à renvoyer 2 joueurs aux vestiaires.

Le match : doublé de Maher Ameur
L’ESZ compte beaucoup sur ce match pour se réconcilier avec son public et amorcer le vrai départ. Elle a voulu profiter de son terrain et du soutien de ses fans pour réussir un résultat probant; d’autant plus que son adversaire occupe la dernière place au classement avec zéro point.
En effet, elle a débuté la partie en force, obligeant l’USM à garder sa zone et n’a pas tardé à ouvrir le score dès les premières minutes. Mais la joie des protégés de T. Thabet n’a pas trop duré puisque les Monastiriens ont vite égalisé. Ce but ne déourage pas les sudistes qui redoublent d’effort et parviennent à doubler la note à un quart d’heure de la mi-temps.
A leur tour, les visiteurs n’abdiquent pas, ils regagnent  la pelouse en force et parviennent à dominer et faire mainmise sur le jeu dans la zone médiane. Et ils ont tenu bon malgré l’infériorité numérique, après l’expulsion de Gani pour somme d’avertissements. Mais au moment où l’on s’attendait à ce qu’ils reviennent dans la partie, l’opportunisme de Maher Ameur décide autrement. Il parvient à réussir son doublé et à tuer le match. Le deuxième penalty accordé à l’USM, à la fin du match, ne lui suffit pas pour revenir dans la partie qui se termine par une précieuse victoire bien méritée et qui est venue à temps pour Tarak Thabet et sa bande.

Auteur : Dhaou MAATOUG

Ajouté le : 28-11-2011
la presse tunis
Lundi 28 Novembre 2011