الرئيسية / أخبار رياضية / Football – Ligue 1 – 10e journée – ESZ-EGSG : 2-1

Football – Ligue 1 – 10e journée – ESZ-EGSG : 2-1

Laborieux, mais précieux

 Sueurs froides pour les locaux
Complexe sportif de Zarzis. Pelouse en bon état. Temps nuageux et pluvieux. Arbitrage de Wassim Ben Salah. Assisté par Kamel Hammami-Haykel Dhaoui. Score à la mi-temps (0-0).
ESZ : Naouali, Ghedhoui, Ben Slimène, Kofi, Bouslimi, Haj Saïd (Khouildi 66’), Slama, Mnafeg (Oueriemmi 75’), Sylla Khalil (M. Ameur 88’), Abbès, Ksaïri.
EGSG : Baâboura, Bouzidi, Camara, Cissé, Rhouma, Chouaïa (Gharsalaoui 70’), Hamed, Confori Sylla, M’hamdi, Kramti (Ziadi 70’), Dardouri (Lachkham 66’).
Avertissements : Abbès, Slama (ESZ), Confori Sylla, Dardouri (EGSG).
Buts :
56’ : coup franc à la limite de la surface de réparation et, Ksaïri, d’un tir du pied gauche, place la balle hors de portée du gardien.
60’ : une attaque bien menée par EGSG. Hamed sert Kramti qui ne trouve aucune peine à tromper Naouali.
67’ : une série de passes entre les avants zarzissiens ponctuée par un tir de Hatem Slama dans la cage de Baâboura.
Curiosités du match :
En dépit du huis clos et des intempéries, nous avons constaté la présence de plusieurs intrus aussi bien dans les gradins que dans la tribune de presse.
Occasions :
12’ : une contre-attaque très rapide d’EGSG et une belle combinaison Kramti-Chouaïa place ce dernier en bonne position, mais son tir croisé frôle le montant droit de Naouali et sort.
18’ : M’hamdi tire en force au ras du sol. Réflexe de Naouali qui met en corner.
20’ : manœuvre offensive de l’ESZ sur la partie droite, Haj Saïd tire en force et Camara a failli tromper son gardien quand il dévie la balle en corner.
44’ : sans le vouloir, Ksaïri, dans les 16,50 m, sert Dardouri bien placé. Il tire en force, mais Naouali sauve.
52’ : d’un tir tendu, Sylla a failli surprendre Baâboura, sorti de sa cage, mais la balle passe à côté.
54’ : sur un corner bien exécuté par M’nafeg, Baâboura monte et rate la réception. Une forêt de jambes et l’occasion est ratée de peu.
64’ : ballon de Slama pour Sylla, bien placé, qui ne cadre pas son tir.
76’ : Lachkham réussit une incursion dans la surface de réparation de l’ESZ, mais à 3 mètres de la cage, il n’arrive pas à loger la balle dans les filets.
86’ : M’hamdi tente sa chance de la partie droite et Naouali efface en deux temps un but tout fait.
Arbitre :
Sa bonne condition physique et surtout son entente avec ses deux assistants lui ont facilité la mission. Ses appréciations étaient accueillies sans protestation par les 22 acteurs tout comme c’est le cas pour les cartons jaunes distribués de part et d’autre.
Note : 7/10.
Meilleur joueur :
Le jeune Ghedhoui a été au-dessus du lot durant les 90 mn du jeu. Par son abattage et sa vivacité, il a parfaitement dominé le couloir droit et pris le dessus sur les avants gafsiens. Un ailier droit très appliqué qui fera sûrement parler de lui dans les années à venir.
On s’attendait à ce que l’ESZ opte pour une stratégie à vocation offensive pour confirmer son réveil de la semaine écoulée et glaner les 3 points de la victoire, d’autant plus qu’elle évolue sur son propre terrain. On pensait en même temps que Khaled Ben Yahia allait renforcer l’entrejeu et fermer les espaces sur les côtés pour que son équipe reste invaincue, sous sa conduite, dans sa 7e sortie consécutive.
Mais, si les locaux ont tenté, par intermittence, quelques actions offensives assez timides qui n’ont pas fait de mal à Baâboura et consorts, El Gaouafel a plutôt opté pour un jeu plaisant et ouvert. Il a dominé le premier half et obtenu une pléthore de corners. Partant du principe que la meilleure façon de se défendre c’est d’attaquer, les avants gafsiens ont bien bougé et ils se sont créé bon nombre d’occasions pour scorer. Heureusement que Naouali et ses amis de la défense n’ont pas paniqué. Amputé de Banani, Bouhouche, Guesmi et Nafti, l’EGSG a prouvé qu’il a des doublures qui se valent.

L’ESZ revient de loin

L’ESZ a signé son premier but suite à une balle arrêtée bien tirée par Ksaïri mais la joie des locaux n’a duré que 4 minutes puisque l’EGSG a vite égalisé par Kramti. Ce but a piqué au vif les Espérantistes qui ont redoublé d’efforts. Leurs essais ont été finalement récompensés lorsque Slama a redonné la joie aux siens en inscrivant le but de la victoire.
Même si la prestation n’était pas très convaincante dans son ensemble, l’ESZ a arraché une victoire très précieuse qui lui permettra de reprendre confiance en ses moyens et d’aborder les prochains matches avec un moral en hausse.

Auteur : Dhaou MAATOUG

Ajouté le : 11-03-2012
la presse Tunis