الرئيسية / Les harraga de nouveau

Les harraga de nouveau

Après les dernières intempéries, le froid et le mauvais temps qui a sévi, à la fin de l’hiver dans la région, la mer a repris son calme et la température est en hausse cette semaine. Cette accalmie a encouragé les passeurs à renaître de nouveau. Ils en ont profité pour faire le plein de deux bateaux à destination de la rive nord de la Méditerranée. En effet, ces deux embarcations de fortune ont appareillé, avant-hier, d’un port de pêche de Zarzis, ayant à leur bord un peu plus de cent jeunes. Les Zarzissiens se comptaient sur les doigts d’une main et les autres sont, dans la majorité, originaires du sud-ouest et du centre, mais surtout de Tataouine et Sidi Bouzid. La place a coûté 1.500 D. Nos compatriotes sont déjà arrivés en Italie. Ils ont téléphoné de Lampedusa et donné leur avis sur les conditions de détention (nourriture et hébergement). Cela se produit au moment où plusieurs aventuriers sont revenus en Tunisie de leur propre gré, d’autres ont été refoulés et rapatriés par les Français et les Italiens et un bon nombre reste toujours introuvable.

Médenine : un grand coup de filet

Les patrouilles mixtes, douaniers et gendarmes, de Médenine ont réussi, jeudi soir, un grand coup en arrêtant 22 véhicules utilitaires chargés d’animaux , dans la localité de Snam de Hassi Amor, empruntant des pistes agricoles. De gros camions et des camionnettes transportant 700 têtes de bétail, entre ovins, bovins et chameaux. Ce cheptel est en provenance de Gafsa et il est en route vers la Libye, illicitement. D’autres quantités, plus ou moins semblables, ont été interceptées, les jours précédents, du côté de Dhehiba et Touay. C’est probablement la raison pour laquelle le prix du kg de viande rouge a atteint 18 D et l’ODC a conseillé les consommateurs de boycotter ce produit pendant trois jours successifs.
Les gendarmes et douaniers exerçant dans les gouvernorats de Gabès et Tataouine ont fait de même ces dernières semaines. Travaillant en collaboration, leurs patrouilles sont parvenues à saisir plusieurs quantités d’œufs, de lait, de pâte, de boissons…

Ben Guerdane : manifestation

Les actes barbares commis, hier, à Ben Guerdane, par des inconnus, dans les trois mosquées de la ville, n’ont laissé personne indifférent. Des centaines de citoyens ont organisé une grande manifestation pacifique qui a parcouru les artères de la ville, hier matin, jour de souk hebdomadaire. Ils ont exprimé leur mécontentement contre des faits pareils. Soutenus par les prédicateurs de la région, ils ont scandé des slogans hostiles à tout ce qui touche de près ou de loin au Livre saint et à la religion islamique.

Auteur : Dhaou MAATOUG

Ajouté le : 18-03-2012
la presse tunis
 
This site is protected by WP-CopyRightPro