الرئيسية / Les sit-in se poursuivent

Les sit-in se poursuivent

Le sit-in observé devant le siège de la délégation de Rémada se poursuit pour la deuxième semaine consécutive. Le nombre de protestataires a augmenté par rapport aux premiers jours. Trois jeunes sont déjà entrés en grève de la faim.
L’état de santé de l’un d’eux qui est à son quatrième jour s’est dégradé. Il a été transféré d’urgence à l’hôpital de la ville.
Non loin de Rémada, dans la localité de Kambout, d’autres jeunes ont bloqué la route qui mène vers les gisements pétrolifères d’El-Borma. Ils ont confisqué une dizaine de véhicules appartenant à des sociétés pétrolières exerçant dans la région. Nejib Dhifallah, porte-parole des manifestants, déclare : «Jusqu’à présent on se sent marginalisés par les autorités. C’est la raison pour laquelle on est obligé d’accentuer la pression. Notre sit-in est ouvert. Nous revendiquons notre droit au travail et la part de Rémada dans le développement.»
Dans la délégation d’Ajim, dans l’île de Djerba, les citoyens des deux localités limitrophes Guellala et Wersighen sont à leur cinquième jour de sit-in. Ils protestent contre l’emplacement de la décharge municipale qui a pollué toute la zone depuis 2007, disent-ils. Ils ont dressé une tente à l’entrée de ce dépotoir et empêchent les tracteurs et autres engins d’y accéder.
A Ben Guerdane, les sans-emploi poursuivent leur sit-in pour le cinquième jour de suite. Ils ont changé d’endroit, hier, pour quitter le bureau de travail et prendre place à la municipalité. Ils protestent contre les chiffres avancés et les critères de recrutement dans la Fonction publique.
A 45 km de là, à Zarzis, les diplômés du supérieur ont pris d’assaut, hier matin, la Banque nationale agricole. Ils empêchent l’accès dans cette institution bancaire aussi bien aux fonctionnaires qu’à la clientèle, parce que cette boîte vient de recruter deux filles originaires d’une délégation voisine, disent-ils, alors que les diplômés chômeurs se comptent par centaines à Zarzis.

Auteur : Dhaou MAATOUG

Ajouté le : 07-04-2012
la presse tunisie