الرئيسية / جرجيس Zarzis / Quelques idées de projets pour la ville de Zarzis

Quelques idées de projets pour la ville de Zarzis

Projet de Livre de développement durable pour la région de Zarzis

La ville de Zarzis se distingue des autres villes de la Tunisie sur plusieurs plans. L’histoire même de la ville nous apprend qu’à l’époque coloniale elle était la seule ville considérée comme une zone militaire. Elle fut pillée de toutes ses richesses (économiques, culturelles, sociale, etc.). Cette politique de pillage n’a pas changé avec l’arrivée des deux dictatures. La ville fut considérée toujours comme une « vache à lait ». Aucune politique d’aménagement rationnelle n’a vu le jour au sein de la ville de Zarzis. Cependant les études économiques réalisées par des organismes internationaux concluaient toutes au même résultat : la ville de Zarzis engorge d’atouts naturels, leurs rationalisation, ferraient de cette région une ville au rayonnement internationale sur les côtes méditerranéennes.
Lassée de cette politique de négligence, la population de Zarzis s’est tournée vers d’autres horizons afin de chercher prospérité et richesse. Ainsi le taux d’immigration a atteint des sommets au risque de créer un déséquilibre démographique sur le court terme. Notons au passage que plus de 3000 milles jeunes ont quitté la ville ces derniers mois à destinations de l’Europe dans « les bateaux de la mort ». Plus d’un tiers de la population est résidents à l’étranger. Cette population participe activement dans le circuit économique de la ville et du pays d’une manière générale. Les sommes d’argent en devise que font rentrés ces résidents aux caisses de l’Etat font de Zarzis l’une de plus importante source d’approvisionnement en euros.
La majorité de la population de Zarzis est propriétaire d’un logement. Des logements, considérés par certains, comme des villas. Des « belles voitures » sont aperçues sur les routes de la ville.
Ainsi à en regarder de loin, avec ses grandes villas, ses belles voitures, sa culture Francophone la ville de Zarzis paraît pour certains comme le « Paris » de la Tunisie. Mais à observer de plus près un cahot total est à constater au sein de cette ville. La mauvaise gestion et exploitation des ressources naturelles est devenue monnaie sur la région de Zarzis. Les exemples de cette mauvaise exploitation ne manquent pas ; Un port de pêche laissé à l’abandon, une zone industrielle qui n’en a que la dénomination, des déchets qui envahissent la ville et son entourage, des plages négligées, des terrains agricoles abandonnés, des embouteillages qui n’en finissent pas, un hôpital souffrant, des constructions anarchiques qui poussent tous les jours un peu partout, etc.

Il est temps d’arrêter cette mascarade et de donner à cette ville l’attention qu’elle mérite. Un plan « Marshall » doit être mis en place. Rendre à Zarzis la place qu’elle mérite revient à assurer des milliers d’emplois et des millions de dinars de bénéfices pour tout le Sud tunisien et pour toute la nation d’une manière générale. Il est temps de réfléchir à un plan d’aménagement global pour la ville Zarzis. Ce plan peut être décliné par la suite par activité et par zone.

1- Dans ce cadre il est primordial de garantir les fonds nécessaires pour la réalisation d’une étude globale de l’aménagement de la ville de Zarzis.
Si une telle étude globale reste à faire il est important de souligner que les études par secteur et par activité portant sur la région de Zarzis ne manquent pas. Paradoxalement, il existe « trop » d’études sur la région de Zarzis et notamment sur son port de pêche. Il est important de reprendre ses études et de mettre en œuvre leurs recommandations.

Avec son climat ensoleillé, ses terres fertiles, ses oliviers, ses ports, ses plages turquoise et son emplacement, la ville de Zarzis peut devenir le « grenier » de la Tunisie. Un grenier, de nourriture certes, mais un grenier de savoir, d’emploi, et de bénéfice financier également.
Il n’est guère prétentieux de dire que la ville de Zarzis offre, par ses caractéristiques, une opportunité unique pour devenir la CAPITAL DE COALITION AVEC LA LYBIE.

La condition nécessaire et suffisante pour la réalisation d’un tel « rêve » est la mise en place des infrastructures adéquates.

Ainsi nous allons exposer une liste d’investissements à inclure dans le budget complémentaire de 2012. Trois critères nous ont guidés dans le choix de ces projets :
– Des investissements nécessaires pour « épargner des vies humaines »
– Des investissements nécessaires pour la création des emplois
– Des investissements nécessaires pour faciliter la vie quotidienne des gens

Sur le court terme
Le port de pêche :

Le secteur de la pêche sur la région de Zarzis souffre de plusieurs handicapes. Des handicapes structurels qui se traduisent souvent par des catastrophes humaines et le naufrage du Chalutier Fadhila en mois de janvier est un exemple parmi d’autres qui illustrent ces difficultés. Ainsi il est urgent de mobiliser les investissements nécessaires pour palier aux défaillances du secteur de la pêche sur la ville de Zarzis. Les études sur l’aménagement du port de pêche ne manquent pas. Nous avons recensé plus d’une dizaine d’études sur les deux dernières décennies. Deux points sont à regretter dans ce cadre. D’une part ses études sont souvent classées « sans suite » malgré leur qualité et les investissements humains et financiers engagés pour leur réalisation. D’un autre coté ces études sont partielles car elles réduisent les problèmes du secteur de la pêche au seul souci de l’agrandissement du port de pêche. Cependant une analyse globale serait plus appropriée pour apporter des réponses adéquates aux différentes questions pausées. L’aménagement du port de pêche est une partie du problème du secteur de la pêche à Zarzis et non « le problème » en soit. Certes il faut agrandir le port, l’aménager et l’équiper selon les normes internationales mais il faut également des projets de formation pour les pêcheurs et un soutien financier et logistique pour améliorer leur productivité. Dans ce cadre une série de propositions peut être avancée sans prétendre qu’elle soit exhaustive :

– Equiper la capitainerie du port avec le matériel adéquat pour assurer ses diverses missions notamment celles de secours des navires, Diffusion d’avis aux usagers, Informations météo marine, Organisation de l’accueil des navires, Gestion es mouvements de navire dans le port, Attribution des emplacements pour les navires, Surveillance et conservation des installations portuaires, Surveillance des plans d’eau et chenaux, Surveillance des pollutions et événements pouvant affecter la sécurité du port et des navires, Relais d’alerte aux services de secours, Organisations des opérations de secours sur sinistre, faire appliquer le code des ports, Police des plans d’eau, Police de l’environnement, Police du balisage. Des telles missions ne peuvent être assurées sans des outils informatiques et des embarcations efficaces et disponibles 24h.

– Fournir à un prix subventionné pour chaque pêcheur zarzicien le pâque sécurité côtier (gilet de sauvetage 100N, VHF, fusées parachute et fumigènes, 3 feux rouges automatiques) ainsi qu’un GPS. En contre partie, imposer à chaque pêcheur une formation gratuite qui peut se faire au niveau de l’école de pêche de Zarzis, sur la navigation côtière et hauturière. Dans l’idéale créer une « bateau-école » qui permettrai de former les pêcheurs mais également les plaisanciers. Ces mesures permettraient d’éviter des catastrophes humaines.

– Fournir l’équipement nécessaire au port de pêche notamment des postes électriques d’alimentation, des chariots, des grus, etc.
– Faciliter les démarches administratives pour les pêcheurs. Une administration sur place au lieu de faire des Allées Retour vers Djerba. Le coût de cet investissement est négligeable étant donné qu’une administration existe à côte du port de pêche. Il suffit de décentraliser la décision au niveau de l’administration.
– Aménager le chantier de construction de bateau de pêche. Mise en conformité avec les normes de sécurité et les normes environnementales.

– Construire un dortoir d’au moins 20 lits avec les équipements de confort nécessaires (cuisine, douche, salle à manger, salon avec télé, ordinateurs et connexions internet) pour les pêcheurs de passage. Ces derniers sont souvent contrains de dormir dans leur propre bateau pendant deux ou trois jours. Le prix de séjour doit être symbolique est fixé en accord avec les représentants des pêcheurs.

– Ouverture du port pour les plaisanciers en opérant les aménagements nécessaires (agrandissement du port, surveillance, etc.). Ceci peut encourager plusieurs plaisanciers à accoster leurs bateaux au port. Un effet d’entrainement permettrait de financer une partie des dépenses engagées pour l’aménagement du port. L’activité des commerçants au niveau du port sera améliorée et d’autres prestataires de service peuvent s’installer.

Le Port Commercial

– Ouverture du port pour les passagers : Aménager le port notamment avec un hangar couvert et des postes douaniers.
– ouverture du port pour les croisières : Aménagement la partie réservée pour l’élevage des poissons pour qu’elle soit réservée à l’accostage des bateaux de croisière.
– Création / extension des filiales de l’ommp, de la stam ;de la ctn ;des box d’agences bancaires …
– Eclairage public des routes menant aux ports, (la route centre –ville/port n’est pas encore éclairée). Cet éclairage doit être réalisé avec l’exploitation de l’énergie solaire.
– Réaliser une étude sur l’intérêt d’une ligne de chemin de fer qui relierai la ville de Zarzis (gare routière et le port commercial) au réseau ferré venant de Médenine vers Ras-Jédir .
Le Parc d’Activité Economique

11) Subvention pour la création d’une usine de confection de filets et autres matériels de pêche
12) Création d’une zone de commerce détaxé

Les Écoles de Formation Professionnelle
13) L’école de pêche il faut la soutenir – mise à niveau ou transformation en ISET dans la même spécialité.
14) Créer des écoles pour les enfants des résidants à l’étranger.
15) Créer un Lycée Pilote
16) Créer des écoles professionnelles de plomberie, énergie solaire, mécaniques des autos, motos et bateaux à moteurs Hors Bord et In Bord.
17) Ecole de menuiserie
18) Ecole de soudure
19) Ecoles de coiffures
20) Bateau-école.
21) Ecole de plongée, de chasse sous marine, d’apnée.

La Vie Culturelle et Sociale
22) Activités nautiques : acquisition du matériel nécessaire pour différentes activité nautiques (beach volley, matériel de plongée, flouka pour des balades, de la voile, planche à surf, etc.). Ce type d’activité permet une animation au profit de nos résidents à l’étranger qui rentre l’été ainsi qu’à l’ensemble de la population. Les retombés en termes d’emploi et de bénéfice sont importantes pour la ville et pour les villes avoisinantes.
23) La réforme du système d’informations régionales : la mairie doit informer la population via un site internet actualisé, des panneaux publicitaires numériques, un journal mensuel.
24) Création de bibliothèques dotées des moyens informatiques nécessaires.
25) Création d’une salle de sport/ gymnase- omnisport et mettre à niveau le complexe d’entrainement des équipes (gazon synthétique, éclairage, équipements …). La salle des sports peut être modulable pour l’organisation d’autres événements types salon d’exposition, des conférences, etc.)
26) Au niveau de l’accompagnement scolaire, construire un tissu associatif de soutien scolaire afin de soutenir l’effort des parents dans l’intérêt qu’ils doivent porter aux apprentissages de leurs enfants (ce parti pris aura également pour effet de favoriser le recrutement de diplômés au chômage).
27) Mise à niveau du musée de la ville. Faire les investissements nécessaires pour que ce musée reflète l’histoire de la ville et soit une destination pour les touristes.
28) Financer les fouilles archéologiques afin de mieux valoriser l’histoire de la ville. Il est à penser à des partenariats avec des universités et d’autres musées
29) Financer les étudiants qui veulent travailler sur la région de Zarzis. Ceci s’inscrit dans la valorisation et la vulgarisation des travaux qui portent sur la région de Zarzis.
30) Financer l’acquisition de casque de motos pour les revendre avec faible marge pour les différents utilisateurs (demander aux autorités de confisques les motos de toute personne qui n’aurai pas un casque et exiger qu’elle acquière un casque gravé à son nom pour pouvoir récupérer sa moto)
31) Aménagement du jardin public devant la délégation et l’ouvrir aux passagers.
32) La salle de Cinéma doit être ré-ouverte et équipée du matériel nécessaire
33) Création d’un fonds d’investissement dans le but de participer au financement des différents projets installés sur la région de Zarzis.

Soutenir l’investissement et valorisation de la production locale
34) Labéliser l’huile d’olive de la région de Zarzis et tout autre produit local.
35) Création d’un office pour promouvoir les projets de la région auprès des investisseurs. Cet office ne se limitera pas à identifier les projets potentiels de la ville mais il devra les promouvoir auprès des investisseurs lors des différentes manifestations.
36) Promouvoir les produits biologiques en créant un label.

Tourisme (une partie de ces propositions est inspirée du livre Blanc du ministère de développement)

37) Création d’un office de tourisme et lui confié des missions précises pour promouvoir les produits touristiques de la région.
38) Création de circuits touristiques variés (les plages, soubkha, les oliviers, etc.) Mettre en valeur les sites archéologiques et naturels et organiser des circuits touristiques sur la base de la diversification de relais d’accueil
39) Déplacer la Caserne du centre ville afin de mieux exploiter cet espace (aménager une marina, complexe d’habitation, montazeh, parking ..)
Les infrastructures
40) Système de canalisation et des égouts
41) Agir au plus vite pour accélérer les travaux de l’autoroute vers ras-jédir qui doit toucher Zarzis vers kalfaalah ou allamet par exemple
42) Le réseau ferré interrégional (Remettre à niveau le plus vite possible, le réseau ferré interrégional)

43) Aménagement de l’hôpital de Zarzis, mise en conformité des hôpitaux publics aux standards internationaux, notamment aux normes ISO
44) Création des services hospitalo-universitaires à l’hôpital pour encourager les professeurs universitaires à travailler dans l’étatique.

45) Diffuser la fibre optique afin d’attirer les entreprises spécialisées dans les TIC
46) Relier la ville au Gaz Naturel
47) Une route-ceinture pour éviter le centre ville. Ce projet existe il suffit de le relancer et de s’assurer de son exécution.
48) Mettre à jour la signalisation au niveau des routes
49) Attribuer des noms aux différentes rues
50) Attribuer des adresses postales aux habitants
51) L’éclairage public doit fonctionner à l’énergie solaire

Autres projets

52) La diversification de l’activité d’élevage en s’orientant vers des nouvelles espèces (oie, autruche, dindon, caille, lapin) vu l’existence d’un marché touristique prometteur.

53) Mettre en place un pôle de connaissance et d’innovation dans le secteur des énergies renouvelables. Faire un état des lieux de l’état d’avancement du projet Village Eco-Solaire.
54) Centre de contrôle technique pour les voitures. Il est étonnant de voire que la ville dispose d’un parc automobile parmi les plus danse du pays et ne pas voir un seul centre de contrôle technique.
55) Une voiture pour déplacer les voitures male garées. Il est nécessaire voire urgent de faire face au phénomène des voitures mal garées qui affecte une circulation automobile dense.
Projets sur le moyen et long terme

56) Campus universitaire (école d’ingénieur, université des sciences dures et humaines)
57) Résidence universitaire
58) Réseau de chemin de fer

Conclusion :
Les projets d’investissement en infrastructure sur la ville de Zarzis, s’ils sont réalisés dans les temps et conformément aux normes ISO, auront des externalités positives sur tous le Sud Tunisien. Ces projets doivent êtres pensés dans le cadre global de partenariat et de coalition avec la Lybie. Zarzis, Capital de la coalition Tunisio-lybienne, est un rêve que seule une volonté sincère et commune de travail peut assurer sa concrétisation.

DAR ZARZIS دار جرجيس