الرئيسية / جرجيس Zarzis / Rsifett…toujours en fête Rsifett

Rsifett…toujours en fête Rsifett

Rsifett…toujours en fête Rsifett

comme son nom l’indique en arabe, les quais, the docks, banchine, hafen…est un petit village très ancien au bord sud du bassin marin de Boughrara et les terres de Zarzis, sur la route Djerba Médenine reliant El Kantara à Khallfallah… Avec un petit port pour l’activité de pêche dans ce bassin presque fermé par la chaussée romaine et le détroit d’Ajim Djorf et légitimé par des quais ancestraux, maintenant recouverts par la mer, remontant au moins à la période punique, Rsifett, se situe en plein milieu entre les sites et villes historiques Romaines Gyktiss, Meninx, Gribis et Ziane, ce qui explique les traces du port cité et d’autres plus à l’est, dont Khsim, qui aurait servi comme jardin potager pour le grand Meninx en face sur l’Ile des Lotophages. Avec une mer peu profonde, comme le préfère surtout les Romains pour leurs bateaux à fond plat, la côte reste très abordable, et tout en allant vers l’ouest, de grandes falaises vertigineuses s’érigent sur quelques kilomètres, pour s’atténuer et mourir dans le lac salé de Maiydher. Rsifete est un endroit fort agréable, encore vierge, avec peu de constructions, des oliviers, des buissons sauvages, des oiseaux voyageurs, des flamands roses, un couché de soleil sur fond marin magnifique, un petit oasis, de petits pêcheurs avec beaucoup de poissons que l’on peut bien déguster dans les quelques restaurants de la place renommés pour cette spécialité culinaire locale. En effet, plus que l’attrait panoramique, écologique et randonnier, ce sont les plats de daurades, de loups, de mérou, de calamars, de crevettes….qui avaient drainé les visiteurs, jeunes, vieux, en famille, en groupes scolaires et de touristes, qui rentrent toujours satisfaits et comblés. Surtout, quand un petit festival de divertissement, de folklore local et de fantasia, a été initié à Rsifett par un jeune homme de la place et anima le village à plusieurs reprises, en présence de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants, jouissant des représentations et dégustant les plats de poissons à prix très abordable et populaire. Rsifett, est aussi très riches par les oliveraies environnantes et par une histoire millénaire et plusieurs endroits préhistoriques ont été constatés par Boughmiga, où des silex taillés, des éclats d’œufs d’autruches, une tête d’armure, des meules…ont été trouvés. Ainsi, Rsifett, toujours en fête, reste un endroit d’accueil, d’amitié avec la nature et le bien être, surtout quand l’action mémoire de la mer et de l’homme, compte y installer, un espace éco artistique ouvert, pour la création et le recyclage éthique et esthétique. Une initiave, qui participerait certainement à l’épanouissement de ce village, vers un produit touristique et culturel avant gardiste dans le pays. Lihidheb mohsen éco artiste Zarzis 05.02.2014