الرئيسية / أخبار محلية / Un troisième stage à Sousse

Un troisième stage à Sousse

Pour accélérer le rythme
Un troisième stage à Sousse

Les dernières pluies diluviennes qui se sont abattues sur Zarzis étaient très bénéfiques non seulement pour l’agriculture mais également pour le gazon naturel du stade annexe de Zarzis où s’entraîne l’équipe depuis son retour de Borj Cédria. Par contre, le stade principal du complexe sportif n’est pas encore opérationnel et les sparring-partners de valeur n’existent pas dans la région. Ainsi, l’ESZ a jugé bon de programmer un troisième stage de préparation qui débuterait le 14 octobre et aurait lieu à Sousse.

Sfaxi, de retour à l’ASD

Après F. Guelbi qui a été vendu à une équipe égyptienne sans disputer un seul match officiel avec l’ESZ, c’est au tour de Amine Sfaxi d’être cédé à son club d’origine, l’ASD, avant le démarrage du championnat. Et pour cause, l’ESZ n’a pu verser le montant de 54 MD fixé par la F.T.F comme prime de formation du joueur en question, au profit de l’ASD.

Malek Bhar à l’axe

Le départ de Ben Slimène à l’ESS a laissé un vide. Le retour au bercail de Amine Sfaxi à son club d’origine, également. L’ESZ ne compterait désormais, dans le poste d’arrière axial, que sur son pur produit Malek Bhar. Il formera avec Kofi le duo de la défense centrale. Le jeune Fares et Bouslimi constitueront les solutions de rechange, en cas de besoin.
Les deux entrepreneurs chargés de l’aménagement du complexe sportif de Zarzis sont à pied d’œuvre, pour espérer rattraper le temps perdu. Ils travaillent jour et nuit, dans l’intention d’achever les travaux avant le démarrage de la compétition officielle. Ils se sont entretenus, dernièrement, avec les responsables du club et ceux de la municipalité et ils ont arrêté, ensemble, ce qu’il conviendrait de faire d’ici début novembre.

Deux Africains en point de mire

Deux jeunes Africains natifs de 1992 ont mis le cap sur Zarzis, lundi. Ils vont subir un test technique dans les prochains jours. Le staff technique composé de Tarak Thabet, Faiçal Louraied, Anis El-Baz, Mehrez Ben Yefleh et Noureddine Bourguiba, décidera de les garder ou de les libérer.

Auteur : Dhaou MAATOUG
Ajouté le : 07-10-2011
la presse tunisie