Zarzis Bifaces

Malgré la prédominance du néolithique dans les sites et stations préhistoriques de Zarzis, il y a plusieurs endroits où les bifaces de l’homo Erectus, Néanderthalensis, Sapiens, ….et certainement, avec des intermittences, des retards et avances, … les Mechta, les Atériens, Capsiens, Garamantes…, est disponible. Dans tout le Sud-Est, et spécialement à l’Oasis de Maydher, Oued Souitir, Oued Bouhamed, Bogra, Hnich, Gtoo Essaaf, Choucha, Allouane, Felta, Drablia…., ces traces incontestables de notre ancêtre commun, sont encore à découvert à même le sol. Dans la région de Bogra, il y a des endroits où des pierres calcaire plates sont excavés ou même trouées en forme de cercle ou en triangle. De tailles différentes, elles ont été toutes trouvés face au sol. Pour l’île de Djerba, malgré que j’ai trouvé quelques silex taillé aux alentours des sites classés…il y a très peu de Bifaces, mais j’ai pu dégoté un bout d’écailles d’oeuf d’autruche sur les traces d’un labour à la proximité de Mininx ainsi que des broyons sur le même site et Aghir.
N’ayant pas encore prospecté la profondeur de Bengardane, je reste sur ma faim et compte m’y mettre dés ma retraite très prochaine, mais pour ça il va falloir que m’impose des freins, pour ne pas me laisser perdre dans le Sahara. Bien sur, si la situation le permettrait, je ne manquerais pas de regarder le littoral Libyen, qui est le prolongement naturel de l’histoire humaine dans la Djeffara.

Monsieur Ridha Boussoffara, remarquable chercheur Tunisien et responsable de la préhistoire, avait promis, lors du séminaire organisé par l’Association de la sauvegarde du patrimoine de la presqu’ile de Zarzis, de programmer la prospection de la région. Bien sur, je resterai disponible pour faciliter son travail et confirmer mes constats. Toutefois, Djerba-Zarzis-Anthropopolis, ce n’est pas seulement des bifaces, du silex….c’est du béton.

dimanche 1 juillet 2012
Lihidheb mohsen Eco artiste