الرئيسية / أخبار محلية / Zarzis sous tension le médecin recruteur pour le Jihad

Zarzis sous tension le médecin recruteur pour le Jihad

Quatre personnes, connues pour être des salafistes, ont été enlevées, hier matin à Zarzis, par les parents d’un jeune garçon, parti dernièrement pour combattre en Syrie, apparemment à l’instigation de l’un d’eux, médecin chirurgien de son état. Ce dernier était déjà pointé du doigt depuis longtemps dans ce genre d’affaires et son nom circulait dans plusieurs coins de la ville. Il était accusé par plusieurs habitants de recruter des jeunes et de les envoyer en Syrie, pour le Jihad.
En fouinant chez lui, les membres de cette famille ont trouvé le numéro du téléphone mobile de leur fils sur le répertoire de celui du chirurgien, ainsi que des SMS qu’ils se sont partagé. Ils se sont alors assurés du bien-fondé de leurs soupçons et ils ont décidé de passer à l’acte. C’est ainsi qu’après les avoir copieusement tabassés, lui et ses trois présumés complices, ils les ont gardés en otages, dans une boulangerie, non loin du cabinet du médecin.
Dans le quartier et aux alentours, la grogne était à son comble et la tension a monté de plusieurs crans, lorsque des proches de ces salafistes, ayant appris la nouvelle, sont venus de la ville de Ben Guerdane pour se venger et libérer les leurs. La situation a failli dégénérer et se convertir en affrontements
sanglants entre clans, n’eût été l’intervention des forces de sécurité et de l’armée qui ont libéré les détenus et transféré trois d’entre eux à Médenine.

Auteur : D.M.
Ajouté le : 06-09-2013
la presse tunis